Cameroun: la SPIIC espère récupérer plus de 60 milliards de francs CFA de contributions d’entreprises -Prévoyance

(Commerce au Cameroun) – Depuis le 3 octobre dernier, la Fondation nationale de la sécurité sociale (Caisse nationale déprévoyancesociale-CNPS) a lancé une vaste activité de collecte, dans laquelle ses employés ont accumulé des prestations d'assurance sociale. La source de l'autorisation a été informée. D'après nos informations, ces arriérés ont jusqu'à présent dépassé 60 milliards de francs CFA. En outre, dans un communiqué qui semblait mettre en garde la direction de ces sociétés insolvables, Alain Noël Olivier Mekulu Mvondo, directeur général de la police nationale, a invité Tous les employeurs concernés contactent leurs centres de sécurité sociale désignés en vue de régler leurs dettes afin d'éviter les désagréments causés par l'application de mesures coercitives.

Pour rappel, au Cameroun, lorsqu'elles n'enregistrent pas d'employés à la CNPS, de nombreuses entreprises, y compris les plus concernées, ne verseront pas les cotisations de sécurité sociale des employés à la structure de l'État, même si elles ont été déduites de leur revenu mensuel. Le salaire La SPIIC continue de condamner cette pratique consistant à faire du mal aux travailleurs après leur retraite et simplifie même le processus d'enregistrement des travailleurs.

BRM

Laisser un commentaire