Swiss Life a considérablement augmenté ses revenus et ses revenus de primes -Prévoyance

Zurich [awp] – Les résultats de Swiss Life au cours des six premiers mois de l'année ont été bien supérieurs aux attentes du marché. Le groupe zurichois a bénéficié d'un retrait de ses concurrents et d'une augmentation significative des commissions, entraînant une augmentation d'un tiers des primes sur le marché intérieur.

Le principal fournisseur de pensions professionnelles en Suisse a déclaré un bénéfice net de 617 millions de francs suisses aujourd'hui et un bénéfice d'exploitation de 846 millions de francs suisses, en hausse de 10% et de 6% respectivement.

Ces chiffres sont supérieurs aux attentes consensuelles des analystes dans l'enquête AWP. Le capital-actions s’élève à 16,4 milliards de francs suisses, la prévision la plus optimiste dépassant le taux de retour ajusté de 11,4%.

Outre les activités proprement dites, dans le contexte de la mise en œuvre de la réforme fiscale suisse dans certains États, les bénéfices sont générés par les effets spéciaux positifs de 30 millions de francs suisses.

Les primes ont atteint 14,1 milliards de francs suisses [bien que la France ait diminué de 1%]. Les assureurs bénéficient ainsi de la couverture complète du concurrent AXA dans le programme suisse de protection du travail – l’importance des PME. Comme annoncé, cette évacuation a amené environ 1 500 nouveaux clients dans Swiss Life, pour un actif total de plus de 3 milliards de francs suisses.

Dans la déclaration, le directeur général Patrick Frost a déclaré: "Nous avons bien démarré le plan 2021 et pouvons poursuivre le développement positif des dernières années".

En particulier, le groupe zurichois espère accorder plus d'attention aux activités du comité de gestion de fortune à moyen terme et espère dégager un excédent d'exploitation de 600 millions à 650 millions de francs suisses d'ici 2021.

Commission et affaires nouvelles

À la fin de la période de référence, les commissions et frais ont augmenté de 13% en monnaie locale pour atteindre 876 millions de francs suisses, avec un résultat correspondant de 260 millions de francs suisses [+ 7%].

Swiss Life Asset Management, pour le compte d'un tiers, a enregistré une nouvelle collecte de 6,2 milliards de dollars de nouvelles affaires. À la fin de juin, les actifs de gestion des tiers avaient augmenté de 12%, pour atteindre 79,5 milliards de yuans par rapport à fin 2018.

Patrick Frost a également souligné que "la croissance nette des affaires nouvelles", sa valeur est passée de 212 millions à 387 millions en 12 mois.

Les produits d’investissement direct sont restés stables à 2,24 milliards d’euros, avec un rendement net non annualisé de 1,3% [1,7% il ya 12 mois].

Les analystes louent généralement les performances. Il n'a pas échappé à ses propres fonds pour développer plus de 400 millions d'attentes, même les plus optimistes.

Georg Marti, analyste à la Zurich State Bank [ZKB], a également noté de nouveaux développements au niveau opérationnel. Jonny Urwin d'UBS estime que les résultats de l'opération se situent «juste» dans la fourchette attendue. Quant à l'excédent net, meilleur que prévu, il a d'abord expliqué l'impact particulier de la réforme fiscale.

À la clôture, les actions des sociétés d'assurance ont chuté de 0,2% à 465,40 francs suisses et le SMI a augmenté de 0,27%.

OP / Major / CK

Laisser un commentaire