AESIO et Macif souhaitent créer un leader commun de l'assurance de biens et de personnes -Prévoyance

Le conseil d'administration du groupe Macif et le comité d'entraide du groupe Aesio ont approuvé les principes de base pour la mise en place d'une coalition d'assurances de biens et de personnes en vue de participer au groupe Alliance d'ici 2020.

Cette transformation se déroulera en trois phases: la création d’une alliance de groupes d’entraide [UGM] en 2018, le développement et la mise en œuvre du travail d’enseignement lié à la construction commune future, la première représentation institutionnelle commune, la création d’un fonds commun de prévoyance, Elle a débuté ses activités au début de 2019, ses travaux entre 2018 et 2020 en vue de créer un nouveau groupe de surveillance prudentielle en 2020 et de rejoindre le groupe UMF Macif-Aesio, SGAM, pour regrouper diverses activités d’assurance dans différents domaines. La santé et le bien-être des groupes Macif et Aesio.

Une négociation exclusive entre les deux groupes en vue de mettre en place une structure commune pour le bien-être collectif et personnel a conduit à un consensus sur l’avenir du secteur des assurances. Ces discussions ont jeté les bases des ambitions plus vastes, stratégiques et structurelles des deux groupes: construire ensemble une nouvelle communauté multidisciplinaire. Les équipes d’Aesio et de Macif partagent la même vision des enjeux stratégiques qui affectent leurs activités, leur environnement et leur développement social: les défis de développement du secteur des assurances du groupe d’investissement, marché en cours de reconfiguration, la diversification et les problèmes d’intégrité de Des solutions et fournissent à nos assurés toute une vie de services de protection complets, de défis innovants, de capacités d'investissement accrues, en particulier de services numériques et nouveaux. Un problème de représentation politique et institutionnelle pour mieux défendre le modèle communiste unifié au-delà de la frontière entre familles communes et respecter l'identité de toutes ses composantes.

Le projet permettra à l’équipe constituée de combiner les ressources économiques, financières et humaines des deux principales compagnies d’assurance afin de relever ces défis. En accélérant l'intégration dans le domaine de la protection sociale, ce futur groupe commun prendra la tête du marché de l'assurance.

Par conséquent, il fournira un soutien complet aux membres et aux membres à travers une gamme complète d'avantages et de services [assurance de biens, assurance d'épargne, assurance santé et bien-être, banque, services …].

Le processus de règlement s'achèvera étape par étape, en conservant l'identité et les caractéristiques de chaque entité et en se conformant aux approbations requises. Par conséquent, le conseil d'administration a vérifié l'accord préliminaire, qui stipulait les différentes étapes du projet de fusion.

Le projet étant susceptible d'accélérer l'intégration des membres du groupe Aesio, les institutions d'AdréaMutual, AprévaMutual et Eovi Mcd Mutual ont présenté les tâches de direction à leurs présidents et PDG respectifs le 7 décembre. Du point de vue de 2020 aux trois fusions d’aide mutuelle, il y a beaucoup de réflexion et les termes et méthodes pertinents sont déterminés.

La fusion d'Aesio et du groupe Macif constitue une opportunité unique de lancer un modèle de groupe d'assurance mutuelle qui desservira près de 8 millions de membres, membres, clients privés et entreprises du marché. Tous secteurs de la santé, assurances publiques, assurances IARD, épargne et banque, leader sur de nombreux marchés: première marque d’assurance auto [nombre de contrats], première compagnie d’assurance accidents, deuxième société de santé individuelle et collective Et la cinquième compagnie d’assurances, avec un chiffre d’affaires de plus de 8 milliards d’euros, des fonds propres de plus de 5,8 milliards d’euros, emploiera près de 14 000 personnes.

"La création de ce nouveau groupe de projets représente une opportunité majeure pour les deux entreprises. Ce modèle constitue une alternative à une approche unifiée plutôt qu'intégrée. Il vise à améliorer l'accès à la protection de la qualité et aux services pour le plus grand nombre possible de personnes", Alain Montarant, président du groupe Macif, a déclaré. Le président du groupe AESIO, Morris Ronald, a déclaré: "Nous avons partagé avec le groupe Macif que cette fusion multi-entreprises est la vision d'un modèle commun pour l'avenir."

Le projet sera approuvé par les entités concernées de l'entité en 2018, ainsi que par l'approbation préalable de l'autorité de contrôle prudentiel et de résolution et de l'autorité de la concurrence.

Laisser un commentaire