Assurance: le chiffre d'affaires de février était de 3,83 milliards de DH -Prévoyance

Assurance: le chiffre d'affaires de février était de 3,83 milliards de DH

Les assurances vie et capitalisées ont représenté 51,2% des primes émises en février. Ils ont généré 1,96 milliard de dirhams dans cette direction, soit une augmentation de 18,3%. La classification provient de la bonne performance des dons d'épargne.

Ils ont réalisé une croissance à deux chiffres en février. Les primes d’assurance émises par le secteur de l’assurance se sont en fait consolidées à 18,3%, atteignant 3,83 milliards de dollars au deuxième mois de cette année. Chiffre consistant en un ratio relativement «juste» d'assurances vie, capital et non vie.

Cela peut être déduit des dernières statistiques publiées en ligne par l'Agence de surveillance des assurances et des assurances sociales (ACAPS). Les assurances vie et capitalisées ont représenté 51,2% des primes émises en février. Ils ont généré 1,96 milliard de dirhams dans cette direction, soit une augmentation de 18,3%.

La classification provient de la bonne performance des dons d'épargne. Ce dernier a fusionné avec 31,2% en février 2019 pour atteindre 1,59 milliard de dirhams. En revanche, les primes d’assurance décès ont reculé de 13,6%, passant de 368 millions de dirhams à 318 millions de dirhams par an. , 5 millions de dirhams. Les contrats variables ont également fortement chuté. ACAPS a observé une baisse de 35,7% dans cette direction, qui correspond à une prime de 74,6 millions de dirhams et de 74 millions de dirhams au cours de la même période de l’année dernière.

Les départements de l'assurance-vie et de la capitalisation sont alloués aux particuliers (83%) en fonction des primes attribuées par les utilisateurs, tandis que la part de l'entreprise est de 17%. Pour les sociétés d'assurance non-vie, ce modèle est l'inverse: lorsqu'un particulier détient 42%, la prime de la société d'assurance est classée à 58%.

Le secteur «assurance non-vie» représentait 48,8% du total des primes en février, et son chiffre d'affaires a augmenté de 18,2%, avec une prime mensuelle de 1,87 milliard de dirhams. La reprise de toutes les sous-catégories du département a augmenté en février, mais les primes de transport ont diminué de 14,7%. La voiture continue de fournir 24,8% du secteur de l’assurance non vie. Les primes établies dans ce sens se sont élevées à 94,98 millions de dirhams, soit une augmentation de 23,8% par rapport à la même période de l’année dernière. Ce montant comprend principalement la responsabilité civile et le montant de l'assurance s'élève à 833,9 millions de DM. Le nombre et la part des blessures personnelles viennent en second.

Leurs primes ont atteint 451,6 millions de dirhams, soit 11,8% du chiffre d'affaires du secteur de l'assurance non vie. Au cours de cette période, la prime d'assurance médicale s'est améliorée. Augmentation de 15,1%. En conséquence, la prime s'élevait à environ 380,3 millions de DKK, contre 330,3 millions de DKK il y a un an. La prime d’assurance incendie a été sensiblement consolidée à la fin du mois de février. ACAPS a observé une augmentation de 56% dans ce domaine pour atteindre 1009,2 millions de dirhams. Il en va de même pour l’assistance en garantie de crédit, dont les primes ont augmenté de 34,6% au deuxième mois de l’année pour atteindre 115,1 millions de dirhams.

L'investissement impayé a augmenté de 6,3%

Les investissements dans le secteur des assurances ont affiché une tendance à la hausse en février. Selon les données compilées par ACAPS, le total inachevé de 141,07 millions de dirhams s'est amélioré de 6,5% par rapport à la même période de l'année dernière. Les actifs investis dans les activités d’assurance représentaient la majorité de l’encours, soit 91,4% du total. Le montant atteint dans cette direction était de 135,37 milliards de dirhams, en hausse de 6,3%. Les investissements non affectés aux activités d’assurance ont augmenté de 9% pour atteindre environ 14,7 milliards de dirhams et atteindre 13,34 milliards de dirhams l’année dernière.

En analysant la structure des investissements concernés en février, les investissements immobiliers ont atteint 2,43 milliards de dirhams en février, en hausse de 10,9%. Les actifs des actions ont représenté 47,9% de l'investissement alloué du secteur, représentant une croissance de 6,3%, soit près de 75 milliards d'AED. Les actifs de taux d’intérêt ont atteint 72,65 milliards de dirhams, soit une augmentation de 6% par rapport à la même période de l’année dernière.

L'industrie a bien performé en 2018

Il convient de noter que les évolutions positives observées au cours des deux premiers mois de cette année sont compatibles avec les résultats de l'exercice 2018. Le seuil de 2018 affiche un taux de rebond de 6,1%. La prime émise. Le chiffre d’affaires généré par les deux succursales a atteint 41,34 milliards de dirhams. L'industrie a contribué à hauteur de 44% et les primes d'assurance générées par l'assurance et la capitalisation s'élevaient à 18,18 milliards de dirhams en 2018, soit une augmentation de 7,1%.

Les ventes d’assurance automobile ont augmenté de près de 6% pour atteindre 11,14 milliards de dirhams. En 2018, les primes d’assurance dommages ont augmenté de 3,9% et le chiffre d’affaires de 4,07 milliards de DKK. Ces accidents industriels marquent une évolution timide. À cet effet, nous avons constaté une augmentation de 1% de notre chiffre d’affaires de 22,4 milliards de dirhams.

Les primes d'assurance incendie ont augmenté de 6,5% en 2018 pour atteindre 1,41 milliard de marks. Au cours de l'exercice 2018, la prime de dépôt de garantie de crédit a atteint 9,5%, dépassant 1,5 milliard de dirhams. La prime de risque technologique de 2018 (24%) a augmenté de manière significative, suivie d'une augmentation de 14,1% des acceptations de réassurance et d'une augmentation de 6% (6%) des passifs généraux.

Laisser un commentaire