Assurance. Groupama Loire Bretagne recrutera plus de 300 collaborateurs dans deux ans – Assurance accidents

«Un an après 2017, notre entreprise est quasi stable, notre objectif pour 2018 est de reprendre la croissance et nous avons atteint cet objectif, soit une augmentation de 30 millions d'euros, soit une augmentation de 0,9%»de

Bienvenue à Bernard Veber, Directeur régional, Groupama Loire Bretagne.

Les banques régionales de Bretagne, du Maine et de la Loire-Atlanta ont réalisé un chiffre d'affaires de 944,4 millions l'an dernier, dont 80% provenaient de contrats d'assurance et 20% de l'assurance vie.

Avec cette économie en bonne santé, Groupama prévoit de recruter 150 nouveaux employés en 2019, en plus des 153 employés qui ont été complétés en 2018. Retraite de recrutement. La compagnie d’assurance recherche des conseillers en vente et des consultants à distance.

En 2017, la compagnie d’assurance a payé plus de 27 millions d’euros de risques météorologiques, dont 25 millions après la tempête Zeus. Il n'y a pas eu de tempête en 2018, mais Groupama a dû gérer cinq pertes majeures [deux accidents et trois incendies] pour un total de 33 millions d'euros.

«La bonne dynamique des ventes et l’expérience des pertes nous permettent de montrer

Le résultat social net s’est élevé à 54,7 millions d’euros, ce qui a renforcé la solidité financière commune. " Le membre recevra 3 millions d'euros et payera 3%.

Groupama Loire Bretagne compte 750 000 clients, 2 111 collaborateurs et 295 agences de

“Moins de 15 minutes de nos clients”de

, désigne le chef.

La co-société développe de nouveaux services numériques pour ses agriculteurs via des téléphones intelligents afin de prévenir les catastrophes [détection de la température des aliments, surveillance vidéo dans les fermes, détection des fuites d’animaux sur la route, etc.].

Laisser un commentaire